Les Psynews

Restons à jour!

Bienvenue dans l’espace des PsyNews, notre fil d’actualités autour de la Psychologie en Suisse-Romande et ailleurs, avec des nouvelles politiques sur le métier du Psychologue en Suisse, des conférences, formations, congrès locaux ou internationaux ou encore d’éventuelles manifestations artistiques en lien avec la Psychologie. Finalement, cet espace permet également la promotion de nouvelles activités professionnelles de Psychologues exerçant en Suisse-Romande (ouverture d’un cabinet, création d’un nouveau site internet, etc). Le but étant de nous aider mutuellement à rester le plus à jour possible sur ce qui se passe de nouveau dans le domaine de notre métier si vivant et si complexe, même « juste » sur une échelle suisse ! ;-)

14 juin 2019

Recherche qualitative en psychiatrie : quelle place ?

25 juin au CHUV  –  SUPEA – Auditoire Jéquier-Doge de 8h30-10h – Conférence sur la question de la place de la recherche qualitative en psychiatrie: « A quoi peut bien servir la recherche qualitative en psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent ? » Conférenciêre: Anne Révah-Lévy, MD, PhD, Professeure de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent, Centre Hospitalier Victor Dupouy, Argenteuil, France, INSERM U1153, Statistic and epidemiologic research center Sorbonne Paris Cité (CRESS), ECSTRRA team, Université Diderot, Paris 7. Lien vers le flyer: https://www.chuv.ch/fileadmin/imported_data/events/5b463070-721f-11e9-86ad-f50498480abc_Affiche-conf-Revah-Levy-25-juin-2019.pdf

Ecrit par Arczynski Stanislas - Chuv.ch

13 juin 2019

Nouveau livre: « Votre cerveau vous joue des tours »

Albert Moukheiber est Docteur en neurosciences cognitives, psychologue clinicien et co-fondateur du collectif Chiasma. Dans son livre Votre cerveau vous joue des tours (Allary, 2019), il met à notre portée la compréhension de ce que sont nos biais cognitifs, ces déviations de notre pensée qui peuvent nous entraver en tant qu’individus, et nous scléroser en tant que société.

Ecrit par Jennifer Murzeau - Usbek & Rica

13 juin 2019

Le burn-out ne sera pas reconnu comme maladie professionnelle par le Conseil fédéral

« L ’assurance-accidents ne prendra pas en charge l’épuisement professionnel. Le Parlement considère que le lien de causalité entre travail et burn-out est difficile à prouver. »   Le Graap a publié le procès-verbal du vote. En gros: « tous les élus verts et socialistes ont voté pour la reconnaissance du burn-out comme maladie professionnelle. Tous les élus UDC et Verts libéraux ont voté contre. Quasiment tous ceux du PDC (à trois exceptions près) et du PLR (à une exception près) ont voté non » https://www.parlament.ch/fr/ratsbetrieb/abstimmungen/qui-a-vot-comment-au-conseil-national?fbclid=IwAR03Ho1tY8NT4n537cVBETDvimkhYkaW2fPZ9EKSKWYHmVUO0PycXc4O3BQ

Ecrit par Marie Vuillemier - SwissInfo.ch

1 juin 2019

La formation de psychothérapie : L’approche centrée sur la personne (Rogers)

La formation de psychothérapie dans l’approche centrée sur la personne a été accréditée le 16 novembre 2017, elle est donc reconnue au niveau fédéral (OFSP) et donne lieu au titre de psychothérapeute FSP. Moins connue que les trois grandes approches en Suisse, l’ACP entre peu à peu dans le monde universitaire à Fribourg où des représentants de l’approche donnent cours. La PCA-ACP accueille chaque année des nouvelles volées et elle a l’avantage d’accepter des étudiants qui n’ont pas encore trouvé de poste de psychologue. Les postes vacants ayant souvent comme prérequis d’être inscrit à une formation de psychothérapie, l’ACP donne ainsi une facilité sur le marché de l’emploi. En ACP, l’esprit de Rogers et ses conditions de base se ressentent tout au long de la formation. Sa philosophie va bien au-delà de l’apprentissage de techniques thérapeutiques.

Ecrit par PCA-ACP -

1 juin 2019

Invitation aux prochaines journées de formation SSRGT (SOCIETE SUISSE ROMANDE DE GESTALT-THERAPIE)

Vendredi 28 et samedi 29 juin 2019 à Lausanne Séminaire animé par Morgan GOODLANDER Programme et inscription en cliquant ici Morgan Goodlander anime activement des ateliers Gestalt depuis plus de 30 ans. Il a dirigé le Gestalt Institute de San Francisco de 1997 à 2017 et un programme interne de formation Gestalt pour le personnel du Esalen Institute de 1999 à 2003. Il a également animé des séminaires de formation en Gestalt-thérapie auprès de divers instituts, dont l’EPG. Plus récemment, il s’est tourné vers le conseil en leadership pour des cadres supérieurs et des organisations du secteur des technologies (dont Google, Prezi,…). Le thème de l’authenticité relationnelle comme voie de développement personnel et professionnel profond est resté au centre de sa carrière. Selon lui, les gens sont le produit de leur environnement et plus nous pouvons faire pour que les dirigeants et les organisations soient en santé, plus la société dans son ensemble se transformera. Il considère l’authenticité comme le lien entre la famille, le gouvernement, le commerce et la société et utilise ce terme : “Authentic Production” pour les réunir dans son travail d’organisation. Les principes de la Gestalt-thérapie continuent de le guider dans son exploration de nouvelles formes d’organisation et d’interventions individuelles dans le contexte thérapeutique

Ecrit par SSRGT - PCA-ACP -

31 mai 2019

La Nouvelle-Zélande innove avec son «budget du bien-être»

La première ministre travailliste, Jacinda Ardern, veut faire passer son pays dans l’ère de la bienveillance et du bonheur. La presse s’interroge. De l’argent, beaucoup d’argent, pour la santé mentale, pour les enfants pauvres, pour la prévention des violences familiales, pour les hôpitaux et pour les trains… A l’autre bout du monde, les travaillistes néozélandais ont dévoilé hier le programme social sur lequel ils ont été élus en 2017. Et ça dépote. «Ce budget de bien-être montre qu’on peut être à la fois économiquement responsable et bienveillant.» Jacinda Ardern avait déjà recueilli des louanges pour sa compassion après les massacres dans des mosquées de Christchurch en mars, son empathie avec les familles.

Ecrit par Catherine Frammery - Letemps.ch

30 mai 2019

Groupe de discussion sur les soins palliatifs

Date: mercredi 5 juin de 11h30 à 13h30 aux HUG “Les HUG se mobilisent pour la journée mondiale des soins palliatifs et organisent un événement tout public le 8 octobre prochain. Pour préparer cette journée, les professionnels souhaitent recueillir les avis et besoins des patients, proches aidants et du public. Comment parler des soins palliatifs avec le public ? Quel type d’information souhaiteriez-vous recevoir lors de cette journée ? Quelle activité répondrait à vos besoins ? Qui souhaiteriez-vous rencontrer (experts en soins palliatifs, professionnels, patients, proches…) ? Afin d’échanger sur ces sujets, nous invitons patients, proches aidants, public et professionnels à participer à un groupe de discussion organisé le mercredi 5 juin de 11h30 à 13h30 aux HUG Inscription par email : patients.partenaires@hcuge.ch ou par téléphone à Sylvie Touveneau 079 553 01 68″  

Ecrit par HUG - HUG-ge.ch

23 mai 2019

Jusqu’à 14 semaines pour les parents de malades

«Les personnes qui s’occupent de proches malades doivent être mieux soutenues. L’assistance qu’ils fournissent représente ”une ressource inestimable pour les personnes malades, mais aussi pour l’ensemble de la société”, souligne le conseiller fédéral Alain Berset. Mais cette prise en charge est souvent compliquée, surtout quand on travaille. Ce mercredi, le Conseil fédéral a transmis au Parlement une loi pour soutenir ces proches aidants», peut-on lire dans le 24heures d’aujourd’hui.

Ecrit par Caroline Zuercher - 24 heures

22 mai 2019

Un fonds national suisse pour le bien-être psychologique des proches aidants

« Grâce au financement du Fonds national suisse en recherche (FNS), nos chercheurs vont pouvoir tester, dès septembre 2019, l’efficacité du Programme Ensemble à grande échelle, sous la forme d’un essai clinique randomisé contrôlé. Cette étude se fera sur 4 ans »

Ecrit par Institut et Haute Ecole de la Santé La Source -

21 mai 2019

La Chine attribue une sonnerie de téléphone spéciale aux citoyens endettés

Dans le cadre de son système très controversé de «crédit social», l’Empire du Milieu expérimente dans certains comtés des mesures visant à embarrasser les citoyens qui déclarent aux autorités être insolvables. “Jusqu’où peut aller la discrimination de personnes qui ne correspondent pas à une certaine forme de “socialement correct” ? A quand une sonnerie spéciale pour les personnes à l’assurance invalidité ?” (Association Fribourgeoise des Psychologues)  

Ecrit par Claudia Cohen - Le Figaro

20 mai 2019

Directives Anticipées: “Arrêt des soins pour Vincent Lambert, et s’il était Suisse? “

Interview radio de Samia Hurst, médecin et bioéthicienne, consultante notamment du Conseil d’éthique clinique des Hôpitaux universitaires de Genève (HUG) sur le rôle et l’importance des directives anticipées en Suisse.   Pour aller plus loin autour de la thématique des directives anticipées: Pour les professionnels: Les directives médico-éthiques élaborées par la Commission Centrale d’Éthique de l’ASSM apportent une aide concrète aux médecins et autres professionnels de la santé dans la pratique médicale et la recherche biomédicale. https://www.samw.ch/fr/Publications/Directives.html Pour les patients:  Faites respecter vos dernières volontés tant que vous avez votre capacité de discernement! Établissez vos directives anticipées pour clarifier la situation et éviter ainsi des situations pouvant devenir dramatiques et entraîner des déchirures familiales. Comment les remplir ? Quel formulaire choisir? Qui fera respecter mes directives anticipées ? …🧐 Toutes les infos et contact pour d’autres questions: www.sosdroitsdespatients.ch    

rts.ch

23 mars 2019

La Main Tendue, les bénévoles se racontent

Sur les 640 répondants que comptent les douze centres suisses du 143, quinze d’entre eux disent pourquoi et comment ils accomplissent cette mission. Passionnant !

Ecrit par Marie-Pierre Genecand - le temps.ch

22 mars 2019

Le 9.04.2019 à Genève: “la place des écrans au quotidien: comment éviter les débordements”

L’Association Genevoise de la Thérapie Familiale (AGTF) organise le mardi 9 avril à 19h30 à la Maison des Associations de Genève, une conférence tout public et gratuite  : “Famille 4.0. La place des écrans au quotidien : comment éviter les débordements” Elle sera donnée par Niels Weber, psychologue-psychothérapeute FSP, thérapeute systémicien spécialisé en hyperconnectivité. Le lien mène au flyer de la conférence.

www.agtf.ch

19 mars 2019

La santé mentale, ça s’entretient

Article intéressant qui permet de réfléchir et déstigmatiser les questions liées à la santé mentale et à une éventuelle démarche de psychothérapie. Le message principal: « les troubles psychiques sont des maladies comme les autres, ni plus ni moins évitables que les maladies somatiques. Mais comment les prévenir et les guérir? »

L’Illustré

17 mars 2019

Crise psychique et contrainte

Si ses formes ont évolué, la contrainte en psychiatrie reste difficile à vivre, pour les patients comme pour les soignants. Malgré une volonté affichée de dialogue de la part institutionnelle, la réalité vécue par les personnes ayant subi ces mesures peut être traumatisante, comme le révèlent des témoignages. La question sera au centre du 30e congrès du GRAAP.

Ecrit par Chloé Veuthey - Le Courrier.ch

16 mars 2019

Planète(s) Femmes

Découvrez du jeudi 11 avril au jeudi 28 novembre 2019, au cinéma Astor de Vevey, un cycle de projections et débats centrés sur la condition des femmes dans notre société. “Après une année riche en débats sur le sexisme dans l’industrie du cinéma et suite aux bouleversements du mouvement #MeToo en 2018, il nous a semblé essentiel de créer un projet basé sur la journée internationale des droits des femmes du 8 mars. C’est ainsi qu’est né Planète(s) Femmes), un programme de 7 projections spéciales qui abordent la condition de la femme dans notre société, en présence d’invité(e)s et destiné à un public féminin autant que masculin !”

Ecrit par Cinerive - Cinerive.com

11 mars 2019

Nouvelle publication: « Fatigue. Et si on apprenait vraiment à se reposer? »

Dans l’ouvrage « Fatigue. Et si on apprenait vraiment à se reposer? » (Ed. Flammarion), le coach Léonard Anthony, aidé du médecin Adrian Chaboche, visite les terres arides de l’éreintement, et le voyage est passionnant. La solution face à toutes ces fatigues? Faire d’elles des alliées plutôt que des ennemies. «A certaines personnes épuisées, je prescris des temps de ”rien”. Pendant dix, puis vingt, puis trente minutes, plusieurs fois par jour, je les invite à s’installer dans un fauteuil, à sentir le textile du siège et à apprécier la fraîcheur d’un marbre ou la chaleur d’un tapis sous leurs pieds. Ouvrir des espaces de tranquillité permet de reprendre contact avec sa vie intérieure et extérieure.» (Léonard Anthony).    

Ecrit par Marie-Pierre Genecand - Le temps.ch