Les Psynews

Restons à jour!

Bienvenue dans l’espace des PsyNews, notre fil d’actualités autour de la Psychologie en Suisse-Romande et ailleurs, avec des nouvelles politiques sur le métier du Psychologue en Suisse, des conférences, formations, congrès locaux ou internationaux ou encore d’éventuelles manifestations artistiques en lien avec la Psychologie. Finalement, cet espace permet également la promotion de nouvelles activités professionnelles de Psychologues exerçant en Suisse-Romande (ouverture d’un cabinet, création d’un nouveau site internet, etc). Le but étant de nous aider mutuellement à rester le plus à jour possible sur ce qui se passe de nouveau dans le domaine de notre métier si vivant et si complexe, même « juste » sur une échelle suisse ! ;-)

[hide for="!logged"]Soumettre une psynews[/hide]

14 juillet 2022

Psychologue sur TikTok

“Ils sont jeunes, naturels et sympathiques. Ils se nomment The holistic psychologist, Nadia Addesi ou The Cool psy et distillent leurs conseils sur des thèmes comme l’estime de soi, l’anxiété ou la dépression en profitant des nouvelles possibilités offertes par les réseaux sociaux. Leurs vidéos cumulent des millions de vues et rassemblent d’innombrables abonnés. La tendance semble largement s’imposer, et pas uniquement aux États-Unis ou en Angleterre.”

Ecrit par Aurélie Faesch-Despont pour la FSP - Fédération Suisse des Psychologues

5 juillet 2022

Nouvelle réglementation de la psychothérapie pratiquée par des psychologues à partir du 1er juillet 2022

” Sur cette page, nous répondons par ordre thématique à diverses questions fréquemment posées à l’OFSP concernant la nouvelle réglementation de la psychothérapie pratiquée par des psychologues dans le cadre de l’assurance obligatoire des soins (AOS). Le 19 mars 2021, le Conseil fédéral a décidé que les psychologues-psychothérapeutes pourront à l’avenir exercer leur activité de manière indépendante et à leur propre compte à la charge de l’AOS sur la base d’une prescription médicale préalable. Ces modifications entrent en vigueur le 1er juillet 2022. Vous trouverez sur cette page Internet les questions fréquemment posées (FAQ), regroupées par thèmes.”

Ecrit par Confédération suisse - Confédération suisse

4 juillet 2022

Pétition: Soutien aux psychologues-psychothérapeutes en formation

                                                                                  “Genève, le 2 juin 2022 À l’attention de   Monsieur Stephan Wenger et Madame Yvik Adler, co-Présidents de la FSP, Madame Muriel Brinkrolf, Secrétaire générale, Mesdames et Messieurs les membres du Comité de la FSP, Mesdames et Messieurs les Présidents des associations cantonales romandes et tessinoises des psychologues, membres du Groupement Intercantonal Romand et Tessinois (GIRT), Grâce à la Fédération Suisse des Psychologues (FSP), les modifications de l’OAMal et l’OPAS ont été acceptées par le Conseil fédéral le 19.03.2021. Cette modification salutaire permet que les prestations de psychothérapie délivrées par les psychologues-psychothérapeutes soient prises en charge par l’assurance obligatoire des soins (AOS). Les psychologues en formation exerçant actuellement la psychothérapie ne pourront plus dès le 1er juillet 2022 réaliser leurs prestations à la charge de la LAMal avec le modèle de délégation, à travers le TARMED. Cela mettra fin à un nombre conséquent de suivi thérapeutique et laissera d’un côté des psychologues au chômage et de l’autre, des patients sans soin. De plus, les nouvelles exigences de la modification législative susmentionnée nous paraissent irréalistes et injustes. Au nom des étudiants des formations postgraduées de spécialisation en psychothérapie qui ont démarré leur formation avant le 19 mars 2021, nous souhaitons vous interpeller sur la nouvelle condition d’admission au modèle de prescription pour les futurs psychologues-psychothérapeutes (reproduite ci-dessous) et vous proposer des mesures dérogatoires “

Ecrit par Groupe psychologues-psychothérapeutes en formation TCC - Groupe psychologues-psychothérapeutes en formation TCC

9 novembre 2021

Le divan du jeudi soir: Equus

“Le Centre de Psychanalyse de Lausanne, qui a pour objectif de promouvoir le développement de la psychanalyse en Suisse francophone, poursuit son cycle de films interrogeant les liens entre la psychanalyse et le cinéma, deux disciplines naissant conjointement à la fin du 19e siècle. Après notamment Jimmy P. d’Arnaud Desplechin, Freud, passions secrètes de John Huston et Zelig de Woody Allen, Le Divan du jeudi soir propose de redécouvrir Equus de Sidney Lumet: un drame psychologique, adapté de la célèbre pièce éponyme créée par Peter Shaffer en 1973 à Londres, porté par Peter Firth et Richard Burton.” Date : jeudi 18.11.21 Heure: 20h

Ecrit par Centre de Psychanalyse de Lausanne - Cinéma CityClub Pully

29 octobre 2021

La CSSS-E soutient l’introduction du modèle de la prescription

“Le 19 octobre, la Commission de la sécurité sociale et de la santé publique du Conseil des États (CSSS-E) a recommandé l’adoption de la motion 20.3914 par 11 voix pour, 0 voix contre et 1 abstention. Elle manifeste ainsi clairement son soutien à une introduction du modèle de la prescription sous la forme décidée.”

Ecrit par Fédération Suisse des Psychologues - Fédération Suisse des Psychologues

21 juin 2021

Nouveau livre ! L’évaluation des compétences parentales: Guide à l’intention des intervenants auprès des mineurs protégés

Sortie du nouveau livre de Mme Virginie Kyburz, psychologue légale et psychothérapeute reconnue au niveau fédéral, Neuchâtel, Suisse “Cet ouvrage guide les professionnels de la protection de l’enfance dans la difficile tâche d’évaluation des compétences parentales en cas de suspicion de négligence ou de maltraitance.” En vente pour 16 CHF  sur l’Apple Store (https://books.apple.com/ch/book/le-valuation-des-compe-tences-parentales/id1529801556?l=fr)

Ecrit par Virginie Kyburz - PSY-CO

20 mars 2021

19.03.21 – L’accès à la psychothérapie sera facilité dès 2022

Dès le 1er juillet 2022, les prestations fournies par les psychologues formés en psychothérapie seront prises en charge par l’assurance de base. Ces traitements devront cependant être prescrits par un médecin. Le Conseil fédéral vise une accélération de la prise en charge des troubles psychiques

Ecrit par Le Temps - Le Temps

7 septembre 2020

3398

Romy Siegrist et Sylvie Berti-Rossi se rencontrent pour la première fois Pour la première fois, Romy Siegrist psychologue et sexologue, rencontre Sylvie Berti-Rossi, Co-fondatrice et présidente de l’association Open Mind.

Ecrit par La 1ère - www.rts.ch

4 août 2020

Lutter contre la dépendance affective

Après un divorce, un veuvage puis une liaison destructrice, j’ai connu la dépendance affective. Une véritable addiction à la passion et à l’amour masculin… Aujourd’hui, à cinquante-cinq ans et grâce à ma psy, je commence enfin à savoir comment me protéger. C’est mon homéopathe qui m’a conseillé cette personne, merveilleuse de chaleur humaine. La méthode thérapeutique qu’elle me propose, l’hypnose ericksonienne, me va également très bien.  

Psychologie magazine

12 juin 2020

Le confinement a engendré une flambée des troubles psychiques

A Genève, un homme s’est livré à des actes d’exhibitionnisme peu après les mesures de déconfinement. L’hypothèse d’une libération des pulsions après une période d’enfermement est plausible. L’espace public n’en est pas plus risqué pour autant.

Ecrit par David Haeberli - Letemps.ch

30 mai 2020

Dès le 11 juin 2020 en Suisse Romande: le nouveau film « LOVE ME TENDER »

Ce film de la réalisatrice Klaudia Reynicke raconte l’histoire d’une danseuse de 32 ans qui souffre d’agoraphobie. Lorsque sa mère meurt et que son père déménage, celle-ci est soudainement laissée à elle-même et forcée a affronter ses peurs.  Plus d’informations et la bande-annonce ici : http://www.firsthandfilms.ch/de/love-me-tender-2/  

firsthandfilms.ch

27 mai 2020

L’approche de la psychiatrie remise en question

Adrien Zerbini se penche sur une étude qui remet en question la prise en charge des troubles psychiatriques. L’approche “consultation/diagnostic/traitement”, comme pour n’importe quelle affection physique, ne serait pas la bonne. Le pédopsychiatre Stephan Eliez, professeur à la Faculté de médecine de lʹUniversité de Genève et directeur de la Fondation pôle autisme, a lu cette étude et la commente pour vous.

RTS.CH