Le Remboursement des Prestations des Psychologues en Suisse

Les psychologues ne sont pas considérés comme personnel médical. Nous n’avons donc notre place dans le TARMED (tarif uniforme appliqué par les médecins à leurs patients) qu’à des conditions bien précises (c.f. article sur les conditions pour travailler en délégation médicale sous la supervision d’un médecin-psychiatre). Néanmoins, quelques possibilités de remboursement d’une partie de nos prestations existent. 

Pour en savoir plus:

  • https://www.psy-co.ch/le-remboursement-des-prestations-des-psychologues-en-suisse/
  • Remboursement par les assurances complémentaires:
    ->Document ¨donnant une vision d’ensemble des assurances complémentaires prenant la Psychothérapie en charge: https://www.frc.ch/wp-content/uploads/2012/08/FRC_MC_51-assurances-compl_part1.pdf

Assurances complémentaires: psychothérapie

” L’AOS prend en charge les coûts de la psychothérapie effectuée par un psychiatre ou un psychologue sur délégation d’un psychiatre, selon des méthodes dont l’efficacité est scientifiquement prouvée (section 2 OPAS, art. 2 à 3d). Un maximum de 40 séances est remboursé. Au-delà, c’est le médecin-conseil de l’assureur qui décide d’une éventuelle prise en charge prolongée. Les assurances complémentaires ont l’avantage de libérer les patients de voir un médecin psychiatre et d’être directement remboursés pour les séances effectuées avec des psychologues indépendants. Attention toutefois à respecter les conditions spéciales des assurances-maladie complémentaires, qui émettent des restrictions sur le choix des psychologues. En effet, ces derniers doivent généralement être reconnus par l’assureur ou être membres de l’ASP ou de la FSP, et le traitement doit être effectué sur ordonnance médicale. Les prestations des assurances complémentaires varient fortement, on peut passer de 140 à 4500 francs de séances remboursées par an. “

________________________________________________________________________________

Articles écrits à l’attention des patients mais pouvant être utiles à des psys 😉

“Si vous vous faites suivre par un psychiatre, l’assurance-maladie de base prendra en charge le traitement à raison de 40 séances. (S’il y a besoin de plus de séances pour résoudre le problème, une demande peut être adressée à la caisse-maladie par le médecin en charge du traitement.)

Si vous vous faites suivre par un psychologue ou un psychothérapeute (non médecin), l’assurance-maladie de base ne couvrira le traitement que s’il se déroule dans le cadre d’une psychothérapie déléguée : un médecin ou psychiatre délègue tout ou partie du traitement à un psychologue-psychothérapeute et le traitement se poursuit dans le cabinet du médecin et sous sa responsabilité. C’est ensuite le médecin lui-même qui facture la prestation à la caisse-maladie. 90% de la facture sera prise en charge par l’assurance-maladie.

A noter : même si le traitement est pris en charge par l’assurance-maladie, vous restez redevable de la participation aux coûts (franchise et quote-part de 10%).

SI vous vous faites suivre par un psychologue ou un psychothérapeute dans son propre cabinet, l’assurance-maladie de base ne couvrira pas le traitement. Les assurances complémentaires peuvent cependant couvrir une partie du traitement (de 50 à 75% de la facture et à hauteur d’un certain plafond annuel). Pour obtenir cette couverture, il faut toutefois que le traitement de psychothérapie ait été prescrit par un médecin et que le psychologue ou psychothérapeute soit reconnu par votre caisse-maladie. Une partie de la facture restera à votre charge. Sachant qu’une séance de psychothérapie en Suisse coûte en moyenne 150 francs, un budget devrait être défini avant d’entreprendre un traitement de psychothérapie.”

(extrait de l’article accessible en entier sous: http://www.mes-complementaires.ch/suis-je-remboursee-si-je-vais-voir-un-psy/)

Pour aller plus loin:

http://www.mes-complementaires.ch/complementaires-assurance-maladie/psychotherapie/
-> L’assurance complémentaire en psychothérapie vous couvrira si vous choisissez d’être traité par un psychologue ou un psychothérapeute non médecin.
Le psychologue/psychothérapeute doit toutefois être reconnu par la caisse-maladie et le traitement de psychothérapie doit avoir été prescrit par un médecin.

Découvrez aussi le Blog de la Psychothérapeute Grassi qui explique très bien les enjeux de remboursement au sein du système suisse:

Prestations de psychothérapie remboursées par les assurances : ce qu’il faut savoir

Vers le site internet

Etiquettes:

Un commentaire

Laisser un commentaire